Insomnies, difficultés d’endormissement, sommeil agité, réveils fréquents ça vous dit quelque chose ? Ces troubles du sommeil sont de plus en plus fréquents dans le monde. En cause ? La lumière bleue qui émane de ces écrans qui envahissent notre quotidien.

Pourquoi les écrans sont-ils mauvais pour notre sommeil et comment se prémunir de leurs effets, on vous explique tout !

lumière bleue sommeil

L’hormone du sommeil : la mélatonine

 

La mélatonine qu’est-ce que c’est ? C’est l’hormone qui régule notre rythme biologique. Elle permet à notre corps de savoir quand il est en éveil et quand il doit dormir. Du coup, elle est parfois administrée en tant que médicament aux personnes ayant des troubles du sommeil.

 

La mélatonine troublée par nos écrans

 

Cette hormone est sensible à la lumière. C’est le changement de luminosité qui va permettre à notre œil de capter qu’il est temps de mettre notre corps en sommeil et ainsi produire de la mélatonine. Au crépuscule, l’atmosphère va filtrer les tons bleus et la lumière va prendre une teinte orangée.

Vous l’avez compris, la lumière bleue produite par nos écrans va envoyer un mauvais signal à notre cerveau et ainsi empêcher la production de mélatonine.

Une étude américaine de l’institut polytechnique Rensselaer (Etat de New-York) a montré que l’utilisation des écrans avant d’aller dormir pouvait jouer un rôle dans les troubles du sommeil. Ils ont analysé 13 étudiants ayant utilisé un écran entre 23h et 1h du matin : sur ces 13 étudiants tous ont présenté un taux faible voire nul de mélatonine.

En utilisant des écrans la nuit nous sommes donc plus fatigués et l’on prend le risque de décaler notre sommeil. Nos enfants sont également exposés à ce risque : une étude anglaise a démontré qu’ils perdaient en moyenne 16 minutes de sommeil !

 

Quelques conseils pour réduire les troubles du sommeil liés aux écrans :