Nous passons en moyenne 6H / jour devant les écrans

 

Les écrans font partie de notre quotidien, rythment nos vies, cependant nos yeux ne sont pas préparés à rester aussi longtemps exposés aux écrans…

Nous sommes, malgré nous, exposés à des sources de lumière bleue pendant de très longues périodes, ce qui fatigue nos yeux. Nous passons en moyenne 6h par jour devant un ou plusieurs écrans. L’utilisation des technologies à écran plat (TV, smartphones, ordinateurs, tablettes) et de certaines sources d’éclairage (leds) entraîne une surexposition de l’œil à la lumière bleue nocive.

Savez-vous que deux heures consécutives devant un écran peuvent entraîner une fatigue visuelle ?

 

Qu'est ce que la lumière bleue et d'où provient-elle ?

 

La lumière bleue fait partie du spectre lumineux, elle est présente dans la lumière naturelle mais également dans nos éclairages artificiels. Une partie de cette lumière bleue nous est indispensable pour réguler de nombreuses fonctions non-visuelles, comme le cycle du sommeil, les fonctions cognitives ou encore l’équilibre psychomoteur.

Ainsi, la lumière bleue, ou lumière Haute Énergie Visible (HEV) est partout, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Sur le spectre lumineux, la partie lumière bleue s’étend de 380 à 500 nm, elle est également la lumière la plus énergétique atteignant notre rétine. Une partie de cette lumière est nocive et a été identifiée comme un facteur de développement de la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge)

 

Mais la lumière bleue n'est pas totalement nocive 

 

 

Spectre de la lumière bleue - Blueberry Glasses

En effet, nous pouvons classer la lumière bleue en 2 catégories ; les « bons bleus » bleu positif et les « mauvais bleus », bleu négatif.

Les "bons bleus" lumière bleu-turquoise (compris entre 450 et 500 nm), sont indispensables à notre organisme car ils régulent le cycle du sommeul, stimulent la mémoire, etc.

En revanche les "mauvais bleus" lumière bleu-violet (compris entre 380 et 450 nm) sont nocifs et sont à l'origine du développement de certains troubles et maladies.

Quels sont les dangers de la lumière bleue ?

 

Après seulement deux heures devant un écran, l’éblouissement dû au scintillement provoqué par la lumière bleue artificielle provoque les premiers effets nocifs comme une vision trouble, une fatigue visuelle, des difficultés à faire la mise au point ou encore des maux de tête.

Avec une surexposition à la lumière bleue, la production de mélatonine (l’hormone régulant le sommeil), diminue, ce qui perturbe le cycle du sommeil. Une exposition excessive à la lumière bleue augmente les risques de nombreuses maladies et peut conduire notamment à des troubles de l’humeur, à des maladies cardiaques, à la dépression. Plusieurs études ont également prouvé que l’exposition prolongée à la lumière artificielle cause des dommages néfastes aux yeux. Abimant la rétine, elle favorise le développement de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), et dans les cas extrêmes peut même conduire à la cécité.

 

LES EFFETS PERCEPTIBLES OU IMMÉDIATS
DE LA LUMIÈRE BLEUE SUR VOS YEUX : 

  • Fatigue/sécheresse oculaire
  • Éblouissement
  • Maux de tête
  • Larmoiements
  • Vision floue

EFFETS DES LEDS ET DE LA LUMIÈRE
BLEUE SUR LE LONG TERME :

  • Troubles du sommeil
  • Irritabilité, troubles de l'humeur
  • Développement de la cataracte
  • DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l'âge)

 

La meilleure solution : Blueberry®, un filtre sélectif anti-lumière bleue

 

Grâce à la technologie BLP Lens, les lunettes Blueberry disposent d’un filtre sélectif bloquant 40% de la lumière bleue nocive* émise par nos écrans, permettant le passage de la lumière bleue positive nécessaire à notre organisme.

 

La gamme Blueberry anti-lumière bleue est dotée de verres de précision, innovants, qui améliorent votre quotidien, en protégeant vos yeux avec style.
Une gamme de lunettes Loupes anti-lumière bleue est aussi disponible pour les personnes presbytes, avec des puissances de +0,5 à +3,0.

 

*40% des rayons HEV nocifs émis entre 380 et 450nm du spectre de la lumière bleue